Comment rendre une bière pétillante ? Comment se créent les bulles ?

Saviez-vous que la plupart des bières pétillantes étaient en réalité des bières sans bulles ? Les bulles se forment lorsque les gaz carboniques se dissolvent dans l’eau. Cela se produit lorsque les bactéries présentes dans le moût fermentent et libèrent du CO2. Ce gaz s’échappe ensuite de la bière, ce qui crée les bulles. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment rendre une bière pétillante et comment se forment les bulles.

Carbonatation naturelle

Une manière de rendre une bière pétillante est d’utiliser des levures qui produisent du CO₂. Ces levures sont ajoutées au moût avant la fermentation. Elles vont « consommer » les sucres fermentescibles pendant la fermentation en libérant du CO₂ (d’où l’importance du bulleur), jusqu’au moment de la mise en bouteille. À ce stade, après la fermentation en cuve (ou dans votre seau de fermentation), votre bière est alcoolisée mais toujours pas pétillante, car le CO₂ s’est échappé à travers le bulleur. Et heureusement, car sans cela, votre cuve exploserait ! Mais il restera des levures dans votre moût au moment de l’embouteillage.

Il vous faudra alors rajouter du sucre à nouveau pour réveiller les levures, juste avant de fermer votre bouteille. Ainsi, les levures se remettront à émettre du CO₂ dans la bouteille, mais celui-ci ne pourra pas s’échapper. C’est ce que l’on appelle la « refermentation en bouteille » : les levures consomment le sucre ajouté et produisent du CO₂, qui se dissout dans la bière et lui donne sa pétillance. Cette méthode est un peu plus longue que les autres, car il faut compter le temps de fermentation, puis le temps de refermentation en bouteille, mais elle est néanmoins très efficace.

Lisez aussi :  Comment faire une bière sans alcool : étapes de brassages et astuces !

Comment resucrer sa bière pour la refermentation en bouteille ?

Il existe plusieurs sucres que vous pouvez utiliser pour resucrer votre bière avant l’embouteillage. Le sucre de canne est un excellent choix, car il se dissout facilement et ne laisse pas de résidus. Vous pouvez également utiliser du miel ou du sucre de fruits, mais attention car ceux-ci peuvent laisser un goût dans votre bière. Il est donc préférable de les éviter si vous voulez un goût neutre.

La quantité de sucre que vous devez ajouter dépend de la quantité de CO₂ que vous souhaitez obtenir. Pour une bière pétillante, il faudra environ 6-8g/l. Mais n’hésitez pas à expérimenter pour trouver le niveau de pétillance qui vous convient.

Carbonatation forcée

La carbonatation forcée est la méthode la plus utilisée par les brasseurs professionnels. Elle consiste à ajouter du CO₂ à la bière, généralement après la fermentation. Cela permet de contrôler précisément le niveau de pétillance, car on sait exactement combien de CO₂ a été ajouté. Cette méthode est plus rapide que la carbonatation naturelle, car il n’y a pas besoin d’attendre que les levures produisent du CO₂. La carbonatation forcée peut se faire de deux manières.

Carbonatation en cuve

Cette méthode consiste à ajouter du CO₂ à la bière après la fermentation. Pour ce faire, on place la bière dans une cuve sous pression et on y ajoute du CO₂. Le gaz se dissout alors dans l’eau et donne à la bière sa pétillance. Cette méthode est très rapide, car elle ne nécessite pas de refermentation en bouteille. Elle est cependant un peu plus complexe et nécessite l’utilisation d’une cuve sous pression.

Lisez aussi :  Comment augmenter le taux d'alcool dans une bière ?

Carbonatation en ligne

La dernière méthode que nous allons vous présenter est la carbonatation en ligne. La carbonatation en ligne est le processus qui consiste à dissoudre du CO₂ dans la bière pendant que celle-ci est pompée d’un récipient à un autre. Une fois la fermentation terminée, la bière contient naturellement une certaine quantité de CO₂ dissous. Si cette seule quantité n’est pas suffisante pour donner à la bière le niveau de carbonatation approprié, la carbonatation en ligne est souvent utilisée pour augmenter la teneur en CO₂ de la bière jusqu’au niveau souhaité. Cette opération peut être effectuée à chaque fois que la bière est pompée quelque part et se fait souvent entre le filtre et la cuve de clarification

Les dangers de la carbonatation

Maintenant que vous savez comment rendre une bière pétillante, il est important de souligner les dangers de la carbonatation. Lorsque vous carbonatez une bière, le CO₂ dissous dans l’eau se libère sous forme de gaz et la pression augmente. Si vous ne faites pas attention, cela peut entraîner des accidents.

Conclusion

En conclusion, il existe plusieurs méthodes pour rendre une bière pétillante. La carbonatation naturelle est la méthode la plus courante, car elle est simple et ne nécessite pas d’équipement spécial. Elle peut cependant être un peu longue et il est difficile de contrôler le niveau de pétillance. La carbonatation forcée est plus rapide et permet de contrôler précisément la quantité de CO₂ dissous dans la bière. Elle est cependant un peu plus complexe et nécessite l’utilisation d’une cuve sous pression. La carbonatation en ligne est le processus qui consiste à dissoudre du CO₂ dans la bière pendant que celle-ci est pompée d’un récipient à un autre. Cette méthode est très rapide, car elle ne nécessite pas de refermentation en bouteille. Elle est cependant un peu plus complexe.

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire